Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 10:38
Dans la langue basque cela signifie "Saint Jean des Marécages", autrement dit Saint Jean de Luz. La ville est située au fond du golfe de Gascogne, et appartient à la province du Labourd. Ici, on a chassé la baleine jusqu'à la fin du 15e siècle et pêché la morue, ce qui a enrichi le pays. Les basques allaient pêcher jusqu'à Terre Neuve, peut-être avaient-ils découvert l'Amérique avant Christophe Colomb, car ils gardaient secrets leurs lieux de pêche ! Ils n'attrapaient pas le scorbut lors de leurs longs voyages, car ils buvaient du cidre.
Du 15e au 18e siècle, les luziens ont fait fortune grâce à la flibuste, en témoignent les maisons cossues de la ville.
Voici l'entrée du port de Saint Jean de Luz :

Le port, vu du quai de l'Infante :

Bateaux immatriculés BA, car rattachés à Bayonne, bien sûr ! Et je tiens à remercier le gentil "marin de Socoa" qui a pris sur son temps pour parfaire ma culture basque !

Une vue de Sainte Barbe, où je suis allée pique-niquer sur un banc tout en haut, vers le petit bâtiment blanc à gauche : vue magnifique sur toute la baie !

Pique-nique en charmante compagnie :

Des tamaris mangés par les termites bordent la Promenade de la Plage, sculptures tortueuses et souffreteuses :

Un matin, j'ai voulu rejoindre le sentier du littoral, sous une pluie battante, sentier détrempé et glissant, mais rien n'arrête les braves ! Et là, j'ai vu le magnifique spectacle de la vraie mer, des vraies vagues, je respirais à pleins poumons le fort vent vivifiant. Rien n'égale le bruit des vagues frappant les rochers, chaque vague résonne dans la poitrine à un rythme irrégulier, on se sent transporté ailleurs… Bien loin… Là où nos espoirs nous entraînent… Pour m'y rendre, je suis passée par la Croix d'Archilua, près du jardin botanique,  j'ai donc pris l'avenue de l'Océan. Cette avenue est bordée de riches villas typiques : rouge basque, vert basque, bleu basque... Les basques s'approprient tout, même les couleurs !
L'une d'entre elles avait un pigeonnier impressionnant :

Je vous avais prévenus, il pleuvait des cordes ! Pour les photos ce n'est pas l'idéal ! Mais on devine quand même l'importance de ce pigeonnier.
A bientôt, pour la suite de mon expédition au Pays basque à l'occasion de la Biennale de Quilt en sud 2009 !
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Echeverria 14/12/2009 20:35


Bonjour,juste une précision: BA pour l'immatriculation des bateaux de pêches que l'on voit sur vos photos ne veut en AUCUN cas dire Biarritz mais Bayonne, le BA signifie que ces bateaux sont
enregistrés au quartier des affaires maritimes de BAYONNE. Les bateaux que l'on voit sur vos photos sont l'Ordagna, le Aurrera, l'Agur, l'Aventurier, sur la 2eme photo on voit aussi un petit bout
du Moutton II et du Joana et le Kittara que l'on voit en entier.

signé: Un marin de Socoa


Pom 14/12/2009 21:51



Oui, bien sûr, je me suis trompée. J'ai rectifié, merci.
Et merci d'être venu vous promener sur mon blog ! 



cathy 26/08/2009 22:43

Merci de ton passage sur mon blog....

Voici St Jean de Luz que j'ai découvert cet été pendant une semaine.. Moi j'ai eu beau temps. C'est magnifique.. Une très belle région .. Obligé d'y revenir un de ces jours ..
Bises
Cathy