Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 23:58

Elle fait de la plongée sous-marine dans la mer Rouge, et elle m'a entraînée vers un de ses sports favoris.

Elle nous abreuve de photos de fonds sous-marins, et concocte de jolies grilles pour les crucifilistes.

Pour la plongée, je me contente d'admirer ses photos qui concluent chacun de ses articles.

Pour les petites grilles, jusqu'à présent je me contentais de les admirer.

Elle, c'est Frimousse !


Et ce week-end je me suis laissée entraîner dans mon premier SAL - maintenant je sais ce que c'est !  Stich along ! - un sport que je n'ai jamais pratiqué.

Il s'agit d'une petite réalisation toute mignonne. Surtout n'allez pas voir ici, sinon vous allez être prises au piège, amies brodeuses !

Il s'agit de broder un jeu de petits chevaux : le symbole de la complicité entre petits-enfants et grands-parents ! 

 

Alors j'ai commencé ce dimanche. Cool comme sport de détente, non ?

Et c'est une bonne idée de l'avoir fait démarrer un dimanche ! La mercerie du coin est fermée. Alors on pioche dans les réserves : toile Aïda 7 points, écrue, et presque toutes les couleurs de fil en réserve... Ah non, pas assez de bleus. Je la remplace par quelques violets...

Et le SAL se terminera en juin. Oh ! Comme je n'aime pas attendre !

 

Voilà le bilan du dimanche :

 

P1170676.JPG

 

Alors ce n'était pas le jeu de marelle, juste un peu de trotinette et la préparation d'un terrain pour les chevaux.

Voilà un quart de la broderie ! Mais peut-on appeler broderie le point de croix ? 

Je sens que je vais me faire des ennemies ! 

Pour moi, c'est plutôt un jeu d'enfant. Une vraie brodeuse fait du Hardanger, de la broderie au ruban, des dessins subtils comme MTSA par exemple...

 

En tout cas, les petits lutins de Frimousse conviennent bien à la détente. Et chez elle vous trouverez des sujets à broder pour toutes circonstances, donc des petits cadeaux à fabriquer dans la détente.

Et aussi une page spéciale pour les débutantes, elle m'a été très utile !

Partager cet article

Repost 0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 10:59

 

Marelle-.jpg

 

 

 

 

 

Comme je ne peux pas pratiquer de sport violent en ce moment, je me suis consacrée à un sport en chambre...

 

Á la marelle... ?

Pour arriver au ciel ? Au 7e ciel ?


 

Bientôt, je vous raconte tout... Promis !

Enfin... presque tout.

 


Partager cet article

Repost 0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 00:29

C'était il y a longtemps...

Ça commence comme un roman, n'est-ce pas ? Mais ce n'en est pas un. 

C'est plutôt une nouvelle. Une bonne nouvelle.

Une amitié douce et légère, née d'un cadeau puis développée dans l'estime.

Des morceaux de tissus de kimonos anciens reçus dans une enveloppe, un jour, sans raison. Des fleurs de printemps inattendues, des teintes douces apaisantes...

Il me fallait remercier, oui, mais comment ?

Un maneki-neko, en remerciement de tissus japonais, me paraissait une évidence.

Il est considéré comme un porte-bonheur au Japon. Et je souhaitais tous les bonheurs possibles à la personne qui m'a fait ce cadeau. J'avais pour elle beaucoup de respect et d'estime, à cela s'est ajouté un lien cordial.

Vous trouverez ici toute une collection de ces gentils minous.

 

Maneki-neko

Détails ici et .

 

 

"L'espace d'une vie est le même, qu'on le passe en chantant ou en pleurant." Proverbe japonais.

 

Partager cet article

Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 14:38

J'ai découvert ce sapin à broder en 2008 sur le site d'Odile Berget - L'Arbracigogne - et j'avais mis cette broderie en réserve pour... quand j'aurai le temps !

Je l'ai dessiné d'après sa superbe interprétation en blanc. Puis, cette année, je me suis aperçue, un peu tard, qu'il s'agissait d'un modèle de chez Elisa.

Si vous souhaitez broder ce sapin, adressez-vous directement à Elisa ! Consultez son album photos pour vous donner des idées, il y en a déjà toute une forêt plantée par 210 brodeuses ! 

Mais attention, c'est un lieu de perdition ! Trop de jolies choses ! Pour les sapins, vous cliquez dans la catégorie "Mes sapins" à gauche. Vous aurez envie de tous les faire !

 

Sapin Elisa

 

Comme je suis davantage quilteuse que brodeuse, je l'ai incorporé à ma sauce dans des bouts de tissus et de la dentelle de Calais, saupoudré de quelques étoiles au crochet, et un papillon pour signature...

Toile à broder 12 fils/cm. L'ensemble mesure 43,5 sur 51 cm.

  

Le sapin d'Elisa vu de plus près, j'aime beaucoup son interprétation des ciseaux, c'est pour cette raison que je les ai brodés avec un fil plus foncé pour qu'ils ressortent bien. 

 

Sapin-Elida-broderie.jpg

 

Et après vous être promenée dans les jardins d'Elisa, vous pouvez aller crapahuter dans ceux d'Odile Berget... Vous serez ébahis ! 

Que de beaux paysages, de belles plantes à admirer, à goûter, à cultiver et vous y retournerez souvent, j'en suis sûr, il y a tellement d'idées à explorer...

- Patchwork - Broderies - Inchies - ATC - Machines à coudre anciennes - Crochet hyperbolique !

- Dossiers techniques, modèles de patchworks... Plein de choses... C'est ici ! 

 

Deux sites à explorer... par celles qui seraient à court de projets !! 

Et pour les quelques messieurs, fidèles amis lecteurs, rien ne vous empêche d'aller admirer ce dont sont capables vos compagnes, vos conquêtes, vos moitiés... Ah ! Non, là ça ne le fait pas, chacun étant supposé n'avoir qu'une seule moitié, il me faut mettre le singulier !

 

 

"Celui qui n'a pas Noël dans le coeur ne le trouvera jamais au pied d'un arbre." Roy Lemon Smith, 1887 - 1954.

Partager cet article

Repost 0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 22:06

 

Tapisserie de Bayeux Côté gauche

 

Une chevauchée fantastique... pour vous remercier de vos gentils commentaires à l'article précédent et de vos témoignages de sympathie par mails privés. J'avoue que je ne m'y attendais pas.

Cet article se voulait plutôt poétique qu'informatif. Tout au plus voulait-il motiver mon long silence sur ce blog.

Comme Alzheimer, ce diabolique croqueur de cervelle, empêchait ma mère, depuis plusieurs mois, de reconnaître ses propres enfants, j'ai eu le temps de commencer le deuil avant sa disparition effective.

Mais, bien qu'inattendues, vos gentillesses me sont allées droit au coeur et je vous en remercie chaleureusement.

 

Alors, encore un petit coup d'elle ! C'est le dernier, promis !

En visitant Bayeux, elle a été ébahie par ses tapisseries. Alors elle s'est mise à broder cette tapisserie de plus d'un mètre de long sur 60 cm de haut. Je suppose que ce sont les teintes naturelles remarquables des laines à broder qui l'ont séduite davantage que la scène de guerre !

 

Pour apprécier la finesse du point de Bayeux, agrandissez l'image ci-dessous par un clic - vous verrez la chaîne et la trame de la pièce de lin qui sert de support à ce point délicat, vous ferez ainsi le rapport avec la dimension du point -  Je ne sais pas du tout faire ce point qui me paraît trop compliqué et minutieux ! Même pas envie d'apprendre !

 

Tapisserie-de-Bayeux-Poissons.JPG

 

Voici le côté droit :

Tapisserie-Bayeux-Cote-droit.JPG

 

Une vue d'ensemble de ce champ de bataille, c'est la partie Guerre en Bretagne de la Tapisserie, Harold accompagne Guillaume dans sa guerre bretonne :

Tapisserie de Bayeux Maman

 

L'histoire de cette tapisserie est étonnante, il semblerait que ce soit des moines qui l'aient brodée au XIe siècle ! Chapeau les moines ! Enfin pour ça et vos enluminures... parce que... voeux d'abstinence... quel gâchis !



"Mais tout d'un coup je me suis souvenue que j'avais décidé de construire et non de défaire." Muriel Barbery, in L'élégance du hérisson.

Partager cet article

Repost 0
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 01:04

Absence Silence

 

Elle aimait lire, elle aimait jardiner...

J'avais brodé pour elle ce marque-page DMC, quelques fleurs de Fuchsia au point de croix sur un galon de toile Aïda écrue de 5 cm sur 18. Détails ici et là.

Marque-page-1.JPG 


Elle ne lira plus. 

Fuchsia-4.JPG

 

Elle nous a quittés un mardi de novembre à l'aube. Maintenant poussière d'étoile.

Une voix s'est tue, soprano premier prix de conservatoire de chant.

Le Playel du salon attendra en vain les doigts qui faisaient vibrer ses cordes.

Dans son jardin, ce jour-là, toutes les vivaces qu'elle a plantées se cachaient sous le tapis de neige...

Le-jardin-des-parents.JPG


Les arbres frissonnaient.

Vue-du-balcon.JPG

 

Le prochain printemps, le jardin attendra en vain la main verte experte qui le dorlotait...

Quelques jours auparavant, elle a dit à son fils aîné : "Je suis trop vieille maintenant."

Son sourire refleurira sur les lèvres de ses petits-enfants, sur les joues de ses arrières-petits-enfants...

      

Au printemps les bourgeons nous parleront d'elle, en été toutes les plantes colorées et parfumées rirons avec elle...


Ne pleure pas petite soeur, fais-la vivre.


Absence Silence

Abandon Frisson


Dans ma mémoire : Travail - Abnégation - Art.

Partager cet article

Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 09:19

Ou histoire de petit biscornu...

Une de mes connaissances me demande de lui faire un biscornu pour... sa voiture ! Pourquoi pas ! Mais il me fallait en connaître l'utilisation pour coller au plus près de son désir !

Un gros coussin pour la banquette arrière ? Un moyen coussin pour décorer la plage arrière ? 

Un signe de reconnaissance à accrocher au pot d'échappement ? Après renseignement, il s'agissait d'un petit biscornu à suspendre au rétroviseur ! 

Il me fallait aussi connaître la couleur exacte de sa voiture, alors un passage au pressing s'imposait :

 

Au-pressing.JPG

 

Voici donc maintenant une couleur fraîche et nette ! J'explore alors ma réserve de fils, et je trouve pile poil la couleur de la susmentionnée voiture :

La-bonne-couleur.jpg

 

J'ai donc brodé un biscornu bleu lagon, avec les initiales de la personne sur une face :

Biscornu-bleu-initiales.JPG


Un tout petit biscornu :

Biscornu-bleu-profil.jpg

 

Et sur l'autre face, des coeurs brodés de fils mats de deux couleurs et un fil métallisé :

Biscornu-bleu-face-profil.jpg

 

Et le voici en situation, pas trop pendouillard, pour ne pas gêner la visibilité :

Biscornu-en-voiture.jpg


Faire plaisir, c'est simple comme un coup de fils à broder !


Partager cet article

Repost 0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 10:18
Biscornu-rose-fonce.jpgMademoiselle est enchantée de vous présenter sa collection de Biscornus. Sa main a quitté les cordes de "son instrument" (on ne sourit pas !) pour vous présenter cette petite chose irrésistible !

5-biscornus.jpg

C'est tellement plaisant à confectionner ! Quand vous en aurez fait un, le défi s'imposera d'en faire un plus petit, c'est tellement agréable en main... (on ne sourit pas !)






Biscornu violet


Vous pouvez imaginer la taille de la chose (on ne sourit pas !) en comparant avec la taille de mon dé à coudre ! 3,5 cm c'est petit, non ?





Biscornu bleu

Quand la chose est vraiment biscornue, on s'en rend mieux compte de profil (on ne sourit pas !)




Biscornus-rose.jpg



Celui-ci, crème et rose, perle en son centre, est très attachant... un ruban de soie rose permet de le lier avec délicatesse... à tout objet de désir... (on peut sourire !)







Biscornu orange
L'endroit, différent de l'envers, ajoute à la richesse de la chose... Tout est si complexe qu'il est bon de ne pas oublier d'observer l'avers et le revers !

 

"On ne doit pas accorder sa confiance à quelqu'un qui ne sourit jamais." Henry Millon de Montherlant - 1896-1973 in Carnets.  

"Plus le visage est sérieux, plus le sourire est beau." François René de Chateaubriand - 1768-1848 in Mémoires d'outre-tombe. 

Partager cet article

Repost 0
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 09:30
Voilà, c'est fait, je suis sortie dans la froidure pour effectuer ce qu'on appelle "le devoir électoral." Ayant, une partie de ma vie, "fonctionnée" dans "la Territoriale", je ne considère pas cette excursion matinale comme une corvée mais simplement comme une responsabilité. Mais bon... frisquet quand même !

Alors maintenant que je suis rentrée bien au chaud, je peux vous parler de quelque chose de sérieux : mon premier biscornu. Non, aucun rapport avec le sujet traité au paragraphe précédent !

Biscornu-orange-recto.jpg

Comme je vous en avais informé ici, je me suis lancée dans la production de Biscornus. C'est une petite chose, étrange et pourtant mignonne, inventée par les brodeuses de petites croix.

Pour en savoir davantage, allez donc vous promener du côté de chez Marion l'ardéchoise qui propose le tuto en pdf et bien d'autres jolies choses, ou allez explorer le panier anglais rempli de délicieux biscornus. C'est tellement adorable que vous allez choper le virus, j'en suis sûre !




Biscornu-orange-verso.jpg

Je me suis laissée séduire par ces ravissantes petites choses.
Voici donc, recto et verso, mon premier essai.


Les petits biscornus peuvent être accrochés aux ciseaux à broder pour éviter de perdre ses ciseaux entre les coussins du canapé.

On peut les offrir aussi... à des amies qui ne sauront qu'en faire !



Oui, à quoi ça peut bien servir ? Peut-être pour décorer la clé d'un meuble, la poignée d'une porte, embellir un vilain crochet... Si vous avez des idées à ce sujet, je prends !

Il y a d'autres biscornus en gestation, mais tant que je ne sais pas à quoi ça peut servir, je ne suis pas sûre d'en faire tout un panier !

Mais à quoi donc ça peut servir ? V'là que je me suis créé un souci de plus ! Une question sans réponse, j'aime pas ça moi !


"Pourquoi voulez-vous que j'esquive la question quand la question ne se pose pas." Raymond Barre.

"Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions." Confucius.

Partager cet article

Repost 0