Accueil

  • : Le blog de Pom
  • Le blog de Pom
  • : Patchwork, quilt, peinture, poupées, photos, Régions de France...
  • Contact

Il butine ailleurs

Pour Trouver Un Article De Ce Blog

Copyright

Photos et textes de ce blog, sauf mention contraire, sont de Pom, et ne sont pas libres de droit. Merci de me demander l'autorisation. Reprendre une mention de copyright d'un tiers sans son autorisation est un délit de contrefaçon.
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 18:12
Dans les grandes villes, les cimetières constituent des espaces tranquilles de balades. Et quelques jours après la Toussaint, ce sont de jolis jardins fleuris. Bon, d'accord, il n'y a qu'une seule espèce de fleurs et c'est un peu monotone ! Mais beaucoup de variétés pour ce chrysanthème, et une vaste gamme de coloris…





Coincé entre une rangée d'arbres et un alignement de pierres…





On y rencontre de jolis témoignages posthumes.
Réflexion faite, finalement, je ne suis pas sûre de vouloir me faire incinérer ! 
J'aimerais tant avoir au moins une fois le plaisir de lire, sur mon compte, de belles choses comme celles-ci :





Doux à entendre, non ? Alors faute de l'avoir entendu de son vivant… ça fait une belle jambe de ne plus pouvoir le lire quand on s'est endormi définitivement !







Pour ça, c'est râpé, je ne connais pas de Pierrot, et je ne suis pas Colombine ! Dommage, j'aurais tant aimé être la petite femme bien-aimée qu'on n'oublie pas ! Pardon : "qu'on n'oublie jamais" !








Entendre le pas de l'être que l'on aime, comme c'est apaisant, rassurant…
Et savoir qu'on ne l'entendra plus… Brrrrrr !








Tout lasse, tout passe, tout s'efface, eh oui, on trépasse…












Et là, euh… comment faut-il le lire ? Selon le sens de la lecture, le sens du souvenir est différent… "Vous avez été fanées"… ah bon ? !






Aurai-je eu suffisamment de frères et soeurs pour qu'il y en ai au moins un qui m'eût appréciée pour voir un jour fleurir une telle épitaphe…?









On ne peut vivre bien sans compliments mais on peut mourir tranquille sans éloge, non ?









Toutefois, un petit morceau de granit ou un minuscule bout de jardinet pour éviter une douloureuse solitude, ce serait pas mal non ? 








Un  p'tit ange, couleur d'innocente tendresse, ou une immense vasque de roses rouges, couleur de  ferventes promesses…



Et ça, c'est comme on veut, drôle ou pas ! Quand même, un papa avec un petit cochon sur les genoux… !

Allez, sans regret, je préfère être réduite en cendres que devenir nourriture pour les vers de terre… Et si on m'aime, y a qu'à me le dire de mon vivant ! Na ! 
Eh ! Les amis, ça vous fera moins de frais ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pom - dans Photos
commenter cet article

commentaires

Juliette 19/12/2009 10:00


Merci de m'avoir montré le chemin de ce blog. J'ai passé un moment délicieux en le découvrant. J'y reviendrai... Bises gelées (de saison)


Pom 19/12/2009 10:36



Merci pour votre visite.
Votre blog est plein de merveilles que j'apprécie beaucoup.
Le hasard des balades sur la blogosphère nous réserve de jolies surprises, merci !



mimi14866 07/12/2009 11:48


bonjour Pom,
merci pour votre réponse; si vous le souhaitez nous pouvons papoter par mails de temps en temps selon nos disponibilités. De mon côté, je vous répondrais avec plaisirs.
Je vous souhaite une bonne semaine et vous dis à bientôt dans un courriel
Bien cordialement
mimi14866


Pom 07/12/2009 11:59


Merci à vous. Vous pouvez toujours m'écrire ici : atelierpapillon69@yahoo.fr
Ce sera toujours avec plaisir que je discuterai chiffons ou autre avec vous. 
De quelle région êtes-vous ?
Bien amicalement. 


mimi14866 04/12/2009 10:58


bonjour Pom,
Je me présente je suis mimi14866 et je vous remercie pour les compliments que vous m'avez faits sur ma broderie de Lunéville sur le blog de notre amie Petite Chouette.
Je suis comme vous, il est doux et reposant de lire les épitaphes de nos chers disparus mais c'est du vivant que l'on dit " Je t'Aime" la personne disparue ne la lira jamais.
A bientôt
Bien cordialement
mimi14866


Pom 04/12/2009 11:29


Merci pour votre message. Votre broderie est remarquable ! De plus Lunéville évoque bcp de choses pour moi.
Je suis bien d'accord avec vous, mais dire je t'aime n'est pas toujours facile parce que ça engage, et l'engagement fait peur... Et la pudeur incite à se taire ! Heureusement dans les
comportements, les actes, on détecte la hauteur des sentiments : l'amour existe toujours, même s'il reste discret.
Merci d'être passée sur mon blog. Bon week-end à vous. 


Jissé 24/11/2009 20:02


Jolies photos, mais bon... sujet tristounet !


Laurine 24/11/2009 12:50


Surprenante la dernière photo, et émouvante aussi ! Bises.


Pom 24/11/2009 16:44


Oui, en effet. Bisous.


lucie 24/11/2009 08:20


Bonjour, j'espère que tout va bien pour toi, je viens de faire un tour sur ton blog, je t'avoue que toutes ces pierres tombales ne sont pas la pour donner le moral! l'agonie de l'arbre, j'aime
mieux, je suis contente que tu aimes ma foret, sans quoi, aujourd'hui, je m'avance en peinture, je suis sur un immense forma et du coup, mon inspiration vacille, mais hop! je vais aller de l'avant!
passe une bonne journée amitié de lucye@


Pom 24/11/2009 11:47


Tu as raison, va de l'avant ! Merci et bonne journée à toi aussi. Amicalement.


mamoune44 21/11/2009 12:52


Décidément, en ce moment, tu n'en a que pour les cimetière !!! N'empêche, superbes photos et des textes à faire rougir un prix littéraire... Pour les deux, c'est la saison ! Bizzz.


Pom 21/11/2009 14:29


mdr ! ... Bis repetita !! Merci pour ce com sympa ! Plein de bisous !


Georgy 20/11/2009 22:07


Surtout ne te fait pas incinérer, c'est trop impersonnel une urne ! Et puis on t'a déjà dit : "Je t'aime" mais tu l'as peut être déjà oublié ....
Et quant à l'épitaphe, "A toi mon aimée toutes mes pensées", ce sont des mots d'amours qui accompagnent souvent la fin des lettres d'amour ? N'as-tu pas reçu de lettres d'amour ?
Georgy


Pom 20/11/2009 22:52


Oh non ! Pas emprisonnée dans une urne ! Mais semée à tout vent ou… jetée dans un fleuve par exemple !